Madame Figaro – September 25/26 2015

Madame-Figaro

Olivier Saillard – Historien de la et directeur du Palais Galliera
« Je l’ai connu par l’intermédiaire de son compagnon ,Gaël Mamine, l’un de mes plus grand ami, archiviste chez Balenciaga. J’ai eu un coup de foudre pour Olivier. Il est tellement brillant ! Nous avons la même sensibilité artistique, on peut parler des heures d’Azzedine Alaïa, de Rei Kawakubo ou de Martin Margiela. J’aime cette passion qui l’anime quand il monte des expositions de mode pour le grand public, cette envie de sortir du microcosme. Il m’a encouragée avec tact lors de ma première collection , en me disant: « j’aime profondément ce que tu fais. Tu es une auteur pas une suiveuse ni une copieuse. Alors vas-y ! »»

Frédéric Sanchez – Illustrateur sonore
« Il conçoit les bandes sonores de mes défilés. Nous avons croisé nos univers artistiques avec beaucoup de douceur et de fluidité. Je n’imaginais pas, derrière son personnage plutôt réservé, l’immense poésie qu’il a en lui. Il m’inspire énormément et je trouve merveilleux qu’il s’exprime aussi à travers  ses photos et ses vidéos.

Il a aussi effectué un travail sublime comme commissaire de l’exposition Gainsbourg à la Cité de la musique, en 2008. Il voit les choses sans hiérarchie; seule la dimension artistique l’intéresse. Récemment, il m’a dit qu’il aimait travailler avec les femmes créatrices, et il m’a citée aux côtés de Miuccia Prada et de Rei Kawakubo. »

Kamel Mennour – Galeriste
« J’admire son histoire, son parcours, la façon qu’il a eue de suivre dès le départ une ligne droite, représenter des artistes qu’il aime sans s’éparpiller. D’ailleurs, le fait que Daniel Buren soit fidèle est un signe. Depuis notre rencontre à la Fiac, nous nous sommes liés d’une douce amitié, et j’aime sentir sa présence à mes défilés. Récemment, il m’a fait un joli cadeau :  il m’a invité, en pleine effervescence de la Fashion Week, à visiter en privé sa galerie. Ça m’a fait un bien fou de m’échapper de ma bulle de travail et de sentir cette belle énergie qui circule autour de lui. »

Véronique Nichanian – Directrice artistique de l’univers masculin Hermès
« Avec Rel Kawakubo, elle est l’une de mes créatrices préférées, je regarde ce qu’elle fait depuis toujours. J’aime sa constance, ça vision et le fait qu’elle a dépassé l’idée même de mode pour installer un chic intemporel. J’adore la passion qu’elle met dans son travail, sans esbroufe, avec un côté structuré et souple à la fois. Je la rejoins sur cet amour qu’elle porte à la matière, point central de l’édition d’une collection. »

VÉRONIQUE NICHANIAN
Je ne rate aucun de ses défilés. J’adore sa rigueur, ses choix de couleurs, son sens des lignes. C’est une fille enthousiaste, sincère, fidèle aux gens, avec du discernement. Bref, c’est une belle personne !

KAMEL MENNOUR
Ce qu’elle crée est assez proche des lignes plastiques que je défends. Elle fait des vêtements justes, purs, sans excès ni subterfuge, avec une trame personnelle qui se renouvelle chaque fois.  Notre rencontre a été une sorte d’évidence.

FRÉDÉRIC SANCHEZ
Notre histoire est précieuse. Nous avons un rapport privilégié. Un vrai dialogue s’est instauré, facilité par le fil directeur de ses collections. J’aime sa sensibilité, sa poésie, sa détermination. Bouchra m’inspire, elle est comme une musique de film, un parfum.

OLIVIER SAILLARD
J’aime son exigence et sa pugnacité. Ses collections sont toujours très bien réalisées. Elle est comme un tailleur pour dame. Derrière cette volonté de fer qui la caractérise, c’est aussi une fille qui aime la vie, qui danse et qui rit. chaque été, je l’emmène à la fête foraine des Tuileries; aux autos tamponneuses, j’adore lui rentrer dedans !

Sorry, the comment form is closed at this time.