Fashion Network – June 16th, 2019

Versace met le feu à Milan

Par Godfrey Deeny
Traduit par Marguerite Capelle

La maison Versace semble soudain avoir le feu sacré, d’un point de vue esthétique comme commercial, après la présentation par Donatella samedi soir d’une collection masculine énergique et raffinée.

Elle était dédiée à feu son ami, le regretté Keith Flint, de The Prodigy, dont la musique entraînante a donné le coup d’envoi de ce défilé impressionnant.

Au son de Firestarter, tube emblématique de Keith, résonnant dans les enceintes du Palazzo Versace sur la via Gesù, au cœur de la ville, Donatella a proposé une sélection prodigieuse de looks de rocker. C’était un défilé mixte, inauguré par Gigi Hadid en imper d’espionne en cuir noir complété par une ceinture harnais, tandis que Bella concluait le défilé en tailleur pantalon et soutien-gorge scintillants anthracite.

Le public était installé sur une série de bancs et d’ottomanes recouvertes des imprimés ultra-colorés emblématiques de Versace, et les mannequins défilaient sur un podium surélevé en plexiglas teinté lilas. Les mêmes imprimés apparaissaient sur des vestes en jean oversized et des chemises de soirée en soie, pour les garçons… ou pour les filles : des motifs pop classiques où Narcisse et Bacchus rivalisaient pour attirer l’attention, sur des tailleurs pantalon provocants ou des robes du soir qui ne cachaient pas grand-chose.

« J’ai voulu dédier cette collection à mon ami Keith, de the Prodigy, qui malheureusement nous a quitté. J’ai été la première à le convaincre de participer à un défilé de mode et l’accueil a été absolument époustouflant. C’était un vrai Firestarter, un incendiaire ! » a expliqué l’éternellement blonde Donatella.

Plusieurs tops portaient cette fameuse coupe à pointes et teinture fluo qui était la signature capillaire de Keith, en pantalons de cuir percés de centaines d’œillets et pièces en denim ajourées et délavées à l’acide. D’autres mannequins plus sensibles défilaient avec des cabas ornés d’orchidées fraîchement coupées.

Et dans une démonstration de couture particulièrement chic, des costumes et redingotes divisés à la verticale en bleu marine et prince-de-galles, le même imprimé à carreaux également déployé sur des vestes cirées sensationnelles : le look idéal pour des lauréats des Grammy Awards.

Donatella est venue saluer sur l’estrade centrale, construite autour de la carcasse d’une Lamborghini recouverte d’une énorme cascade de fleurs ; cette même voiture apparaissait sur d’autres imprimés encore. Elle a été imaginée par le Canadien Andy Dixon, l’artiste qui avait imaginé l’installation de la maison pour le Salone del Mobile de cette année.

Selon Donatella, cette voiture haut de gamme était une métaphore de « la frontière entre le masculin et le féminin, une ligne toujours plus floue », mais aussi du passage à l’âge adulte pour les jeunes hommes qui achètent leur premier véhicule.

La maison Versace ressemble de plus en plus à une maison bien huilée. Outre son sens cohérent et impeccable de la mode, la marque possède un secteur de parfumerie florissant, qui rapporte plus de 350 millions d’euros par an de chiffre d’affaire. Ainsi qu’une ligne de lunettes avec des recettes dépassant les 100 millions.

La défilé intervient neuf mois après que la famille a vendu la maison pour 2,1 milliards de dollars à Capri, le nouveau groupe américain du luxe qui a bâti sa fortune avec Michael Kors.

Logiquement, si les nouveaux propriétaires et l’équipe que Versace vient d’engager pour la création des accessoires parviennent à proposer une collection de sacs à main qui tombe juste, la maison devrait être promise à une croissance soutenue.

Et si le succès remarquable de Michael Kors avec les sacs à main est un exemple à suivre, l’avenir de Versace sera radieux. Et assurément dans le vent, avec des artistes primés et des stars qui pourront de nouveau se sentir comme chez eux dans la maison à la Méduse.

Sorry, the comment form is closed at this time.